diagnostic immobilier lannion

Les obligations légales du diagnostiqueur


Conformément à la loi, il s'engage à:

  • Etre certifié pour ses compétences par un organisme accrédité (pour nous c'est l'organisme SGS)
  • Etre couvert en garantie financière (Allianz dans notre cas)
  • Respecter le prinicipe d'indépendance et d'impartialité du diagnostic.

 

Informations et conseils pour le choix de votre diagnostiqueur: (extrait: www.diagnostiqueur-immobilier.fr, site de référence de la profession)

 Quel est le juste tarif ?


C’est celui d’un diagnostic sérieux qui remplira sa fonction : vous protéger contre les recours éventuels de votre acquéreur en lui apportant une information fiable.
 

Le juste tarif est celui qui permet au diagnostiqueur de réaliser l’ensemble de ses investigations et donc de limiter les risques d’erreurs de diagnostics.

Or, des certificats incorrects ou incomplets  compromettent trop souvent  la vente ou la relation avec votre locataire et surtout engage votre responsabilité pénale. Sans parler du coût qui peuvent engendrer des diagnostics de mauvaise qualité.


Il est bien entendu que les tarifs variant essentiellement en fonction des caractéristiques du bien à diagnostiquer ainsi qu’en fonction des régions, il peut arriver qu’ils soient sensiblement plus ou moins élevés. Mais dans ce cas, la différence doit être justifiée précisément par le professionnel.


Afin de vous faciliter les comparaisons de prix, nous vous indique le tarif moyen des principaux diagnostics pour des prestations sérieuses. 

Quels tarifs pour des diagnostics sérieux ? :

Tarifs moyens                     Studio/F1  Appartement T2 Appartement T4

Maison         3 pièces

Maisons 5 pièces 
Amiante 70 / 100 € 80 /110€                100 /130 €     100/130 € 110 /150€
Plomb 90 / 120 € 100 /130 € 180 / 220 € 200/250 € 250/300 €
Parasitaire 70 / 90 € 80 / 100 € 100 / 140 € 130 / 170 € 150/200 €
DPE 80 / 110 € 90 / 120 € 100 / 130 € 110 / 150 € 120/150€
Gaz 110/150€ 110/150€ 110/150€ 110/150€ 110/150€
Electricité 110/140€ 120/150€ 130/160€ 130/160€ 140/180€
Etat des risques 20/40€ 20/40€ 20/40€ 20/40€ 20/40€

Loi Carrez/           Loi Boutin

60/90€ 70/100€ 90/120€ 110/150€ 110/150€

Forfaits                     2 diagnostics

150/200€ 200/250€ 250/300€ 250/350€ 300/350€
Forfaits                    3 diagnostics 200/300€ 250/350€ 300/400€ 300/450€ 350/450€
Forfaits 4 diagnostics 250/350€ 300/400€ 350/450€ 350/500€ 400/500€
Forfaits 5 diagnostics 300/400€ 350/450€ 400/500€ 400/550€ 450/600€
Forfaits 6 diagnostics 350/450€ 400/500€ 400/550€ 450/700€ 500/700€
Forfaits 7 diagnostics 400/500€ 450/550€ 500/700€ 500/800€ 550/800€

Source : site internet : annuaire-diagnostiqueur.fr

 

Un diagnostiqueur “économique“ peut vous coûter cher !

Des prix très bas cachent bien souvent un manque de professionnalisme qui peut être dangereux. La santé et la sécurité des occupants des logements ne peuvent être bradées !

Votre responsabilité D’autant qu’en cas de sinistre, un opérateur en diagnostics immobiliers bradeur aura peut-être déjà disparu avant de pouvoir indemniser les victimes de ses erreurs.
 

Beaucoup de nouveaux professionnels récemment installés, ou de plus anciens confrontés à une concurrence exacerbée, s’estiment contraints de pratiquer des prix très bas pour survivre sur leur marché. Ils consentent à pratiquer de forts rabais sur leur tarif pour obtenir les faveurs d’un donneur d’ordre. Mais cette baisse des tarifs observée à trop souvent pour conséquence de mettre en cause la responsabilité du propriétaire.

Car ces professionnels, pour parvenir à un équilibre financier de leur entreprise, devront réaliser un maximum de diagnostics en un minimum de temps. Or, il paraît inconcevable qu'un seul diagnostic dure moins d'une demi-heure même pour le plus simple d'entre eux.


Exemples de litiges ayant été jugé
 

Tribunal de Grande Instance de Quimper :


Monsieur R. diagnostiqueur, est intervenu pour le compte de Monsieur & Madame C, propriétaire-vendeur. Ces derniers, sur les conseils de leur notaire, ont fait effectué, outre les diagnostics obligatoires, un état parasitaire pour s'assurer de l'absence de champignons lignivores et insectes xylophages. Leur choix s'était porté sur Monsieur R, car ses tarifs étaient 50% plus bas que ceux de la concurrence et le temps annoncé pour les diagnostics était deux fois moins long.
Monsieur R, dont la mission, selon les dires des propriétaires a duré moins de 45 minutes a conclu à l'absence de pathologies du bois. L'acquéreur, Monsieur A, découvre peu de temps après l'acquisition du bien, une tâche noire sous l'évier de la cuisine. Il porte plainte. L'expert missionné conclu à la présence de mérule.
Monsieur R, pour sa défense, invoque la responsabilité des propriétaires-vendeurs qui, selon lui, lui ont sciemment caché ce vice, car le placard sous cet évier était encombré de produits ménagers. Le tribunal conclura à la responsabilité conjointe de Monsieur R et les époux C, à indemniser l'acquéreur, Monsieur A, à la somme de 97.000 euros, soit 48500 euros pour chaque partie !
 

Conclusion : un diagnostiqueur responsable se doit d'assumer l'entièreté de sa responsabilité lorsqu'elle est établie, puisque son rôle est de transférer la responsabilité de ses clients vendeurs sur lui (rôle pour lequel il est assuré, ce qui n'est pas le cas des propriétaires vendeurs).
 

Quelle est la durée d’une intervention ?


Il peut être instructif de demander à l’opérateur en diagnostics immobiliers une estimation de son temps d’intervention : s’il est manifestement trop court, ne le missionnez pas. Il est évident que le temps d’intervention dépend largement de la configuration des lieux et de leur état.


Un logement ancien et dégradé demandera normalement une attention accrue. Il dépend également du niveau d’expérience du technicien. Un professionnel ayant plusieurs années de pratique est capable de repérer rapidement les lieux, matériaux ou équipements “sensibles“, ce qui ne lui dispense pas bien sûr de réaliser l’ensemble des investigations obligatoires.Elle dépend aussi, malheureusement, de sa rigueur dans la conduite de sa mission.
 

On estime que pour réaliser convenablement 5 diagnostics (amiante, plomb, DPE, gaz, mesurage “loi Carrez“ ainsi que le plan et l’ensemble des investigations) dans un appartement 4/5 pièces, un expert a besoin d’au minimum trois à quatre heures.
 

Certes, la durée de la mission peut varier sensiblement selon les caractéristiques des bâtiments, de son état ou de l’assistance apportée par le donneur d’ordre, mais il est inacceptable qu’un opérateur en diagnostics immobiliers ne reste qu’une demi-heure ou même une heure sur les lieux, dans l’exemple cité plus haut. Dans un temps aussi court, il lui est impossible de procéder à l’ensemble des investigations exigées par les règles légales et normatives. Dans ce cas, refusez de le régler !
 

Nous vous indiquons les durées d’intervention minimales pour des diagnostics sérieux.

Durées d'intervention minimales Studio        Appartement T2 Appartement T4 Maison 5 pièces
Amiante 15 minutes 20 minutes 30 minutes 40 minutes
Plomb 20 minutes 30 minutes 50 minutes 1 heure 10
Parasitaire 20 minutes 25 minutes 30 minutes 1 heure
DPE 30 minutes 30 minutes 40 minutes 50 minutes
Gaz 30 minutes 30 minutes 30 minutes 30 minutes
Electricité 40 minutes 45 minutes 1 heure 1 heure 10

En cas de réalisation de plusieurs de ces diagnostics, le temps peut être réduit. En effet, durant le diagnostic plomb, le diagnostiqueur peut, simultanément, réaliser le diagnostic amiante. De même, une maison entièrement refaite en 1992, demandera moins de temps de contrôle.
 

Tarifs, renseignements, prise de rendez vous au 06 76 87 95 68 

ARDIM 22 à votre service        

Diagnostic immobiliern Lanvallay - Saint-Brieuc - Lannion - Dinan - Loudéan - Guingamp - Dinard - Lamballe - Langueux - Uzel - Ploufragan - Perros - Guirec - Paimpol - Lanvollon - Lanvollon - Plérin - Saint-Agathon - Ploumagoar - La Meaugon - Plouagat - Saint-Jean-Kerdaniel